13-15 avril : on the Route 66 again

Route 66 jusqu'à Flagstaff

Quelle riche d’idée d’avoir oublié notre appareil photo au Grand Canyon il y a trois mois ! Le trajet pour aller le chercher est l’occasion d’emprunter une portion de la Route 66 que nous ne connaissons pas, de la Californie à l’Arizona.

IMG_1465

Pour la rejoindre à Amboy depuis Twentynine Palms, nous traversons d’abord une zone du désert de Mojaves qu’on pourrait croire vide d’hommes, mais à bien y regarder les plaines arides sont semées d’habitats complètement dispersés et les grappes de boîtes aux lettres qu’on rencontre tous les kilomètres témoignent de la présence d’une population.

Juste avant d’arriver à Amboy, la National Chloride Company récolte le sel laissé par un lac asséché – une mine au profil très graphique.

IMG_1441

IMG_1443

Amboy : Une station et un motel au milieu de nulle part.

 

Il y a quelqu’un ?

 

 

 

En face : la Poste et un train qui passe, forcément (le tracé de la Route 66 a souvent suivi celui des voies d’accès pour l’entretien des voies ferrées).

IMG_1449

Mention spéciale, plus loin, pour la portion de la route qui va de Topock à Kingman ; particulièrement spectaculaire, elle est aussi un peu plus fréquentée.

IMG_1498

Nous trouvons justement la foule à Oatman, ancienne ville minière dont le pittoresque lui permet aujourd’hui de vivoter du tourisme en jouant sur l’héritage du Wild West et de la Route 66. Cela dit les principaux responsables d’embouteillages restent les ânes lâchés dans les montagnes à la fermeture de la mine d’or…

IMG_1481

Puis nous suivons la Route 66 jusqu’à Flagstaff, en passant par les étapes classiques (Kingman, Hackberry, Seligman, Williams), dont les stations-service d’époque, restaurants, musées et magasins de souvenir rivalisent pour retenir ceux qui suivent l’itinéraire mythique.