9 avril – Downtown Los Angeles, entre tradition et modernité

Los Angeles

Malgré sa légendaire étendue, Los Angeles possède un vrai centre-ville, qu’il est possible de visiter en une journée à pied – avec de bons mollets.

La balade permet notamment de découvrir des places hautes en couleur (Pershing Square) et le mini-funiculaire d’Angels Flight.

Ou encore le Walt Disney Concert Hall de Frank Gehry et une mairie pas du tout phallique.

Pour le versant pittoresque, direction Nuestra Senora Reina de Los Angeles et le Pueblo, berceau historique de la ville et aujourd’hui point de ralliement de la communauté mexicaine.

IMG_1336

Si vous n’en avez pas encore plein les pattes, traversez deux rues et vous vous retrouverez à Little Tokyo.

Enfin, littéralement à deux pâtés de maisons de la mairie (comme à San Francisco), le quartier où vivent des milliers de sans-abris : Skid Row (que nous n’avons pas sciemment cherché, mais dans lequel nous sommes infailliblement arrivés parce que bien sûr c’était le seul où on pouvait garer notre mastodonte !).

IMG_1301

Les soupes populaires sont là parce que c’est là que se trouvent les déshérités (quand ils ne se réfugient pas dans les bibliothèques publiques).

A moins que ce ne soit l’inverse.

Question insoluble depuis des décennies.