19-25 avril – Drôles d’expériences architecturales en Arizona

Arcosanti

Vous vous souvenez de ces scientifiques qui au début des années 1990 se sont enfermés pendant deux ans dans une station hermétique comme s’ils partaient pour l’espace ?

 

 

Cela se passait dans le désert à une heure au nord de Tucson, à Biosphere 2, une station autonome contenant différents écosystèmes terrestres.

 

IMG_1988

IMG_1964Très ambitieuse et souvent moquée, l’« expédition » n’a pas apporté tous les résultats escomptés (problème de déperdition d’oxygène, et en lisant l’article de Wikipédia on pense plutôt à un Loft avant l’heure).

Mais comme il arrive en science, ses échecs même ont été riches d’enseignement et elle a tout de même participé aux études encore en cours sur les moyens de cultiver hors-sol, au pôle sud ou sur mars.

La station elle-même a connu des fortunes diverses, mais elle est aujourd’hui dirigée par l’université d’Arizona et elle sert toujours l’enseignement et la recherche scientifique ; on y étudie l’érosion dans un environnement à grande échelle totalement contrôlé, les effets du réchauffement climatique ou les méthodes d’irrigation.

IMG_1974Ici, un ingénieux système de culture par recyclage de l’eau. Dans le bac du haut, des poissons qui relâchent des déjections et donc des nutriments dans l’eau. Celle-ci descend très lentement d’un bac à l’autre, abreuvant et nourrissant les plantes, puis retourne à la case départ. Un système entièrement autonome avec très peu de déperdition.

Deuxième curieux ensemble de bâtiments dans le désert, à une heure au nord de Phoenix : Arcosanti.

IMG_1695

L’architecte Paolo Soleri voulait y faire dans les années 1970 une cité du futur, entendez une ville écologique et sans voiture où toutes les fonctions urbaines seraient concentrées et intégrées (chaque quartier et même chaque bâtiment mêlant habitat, travail, commerce, loisirs…). C’est-à-dire tout le contraire de l’étalement urbain américain, dont Phoenix est justement une caricature.

IMG_1713

IMG_1709A Arcosanti, la réalisation est restée modeste (en ce moment, 150 habitants au lieu des 5 000 projetés) et honnêtement les lieux vieillissent assez mal (ambiance banlieue bétonnée). Ils se visitent plutôt à titre de curiosité. En revanche l’ambiance communautaire est très agréable, on nous permet de camper pour 5 dollars symboliques et de squatter la salle commune, son jeu d’échecs et son piano, alors chacun se promet de revenir, qui pour traduire, qui pour couler un peu de béton, qui pour fabriquer des cloches !

IMG_1760Justement, à Cosanti, autre lieu conçu par Soleri dans la banlieue de Phoenix (la luxueuse Scottsdale), on peut assister à la fonte des cloches.

 

 

 

 

Finalement, c’est l’expérience architecturale la plus ancienne, celle du maître Frank Lloyd Wright (et professeur de Soleri), qui résiste le mieux à l’épreuve du temps : Taliesin West, l’école d’architecture qu’il a construite avec ses étudiants à la fin des années 1930 pour être le pendant hivernal du Taliesin d’origine dans le Wisconsin.

P1100801

D’accord, les propriétaires des maisons que Wright a construites s’accordent à dire qu’il arrive que ses toits fuient (il n’accordait pas beaucoup d’importance à cette question), mais les lignes de Taliesin West, conçue pour s’intégrer dans le paysage, restent des merveilles.

P1100794.jpg

P1100805.jpg

P1100804